Domaine Serge Laloue
Sancerre  . Chavignol

Esprit Laloue

Très tôt, Serge Laloue s'approprie la notion de terroirs. En 1984, la cuvée Silex voit le jour. Ces deux hectares et demi de sauvignon sur un terroir argilo-siliceux incarnent l'avènement du parcellaire au domaine. En 1990, il acquiert 20 ares sur un magnifique terroir de silex sur calcaire. 1166 pieds de sauvignon y seront plantés par Franck, récemment arrivé. Ils donneront naissance 12 années plus tard à la cuvéee 1166. Des vendanges manuelles pour un vin qui sera élevé 11 mois en tonnes de 600 litres.

Les années 1990 symbolisent de profonds changements. Franck est à l'écoute de la vigne, de son cycle. A l'approche des vendanges, il ne se contente plus des tests techniques, il arpente régulièrement les parcelles afin de goûter les raisins. Sa vigne bénéficie désormais des plus grands soins et cela se note. On pratique l'ébourgeonnage raisonné et des vendanges en vert lorsque le millésime le demande. Inscrit au coeur d'une démarche respectueuse de l'environnement, le Domaine Serge Laloue travaille le sol afin de respecter au mieux son équilibre naturel : on bine les rangs, introduit des interceps, étudie des amendements appropriés, et pratique la confusion sexuelle sur plus de 50% de la superficie.
Après avoir été vendangés, les sauvignons et les pinots destinés aux rosés sont transportés dans des remorques avec séparation des graines et du jus. Triés partiellement sur un tapis, ils sont acheminés vers un pressoir pneumatique.
Après débourbage, le jus fermente dans des cuves en inox thermo-régulées pendant environ 3 semaines (à une température comprise entre 16 et 20°). Une fois la fermentation achevée, le vin est mis sur lies pendant plusieurs mois.
Les vins seront collés, passés au froid et filtrés pour être mis en bouteille au printemps suivant.

Les pinots noirs destinés au Sancerre rouge arrivent à la cave pour être triés manuellement. Les raisins sont éraflés, et déposés dans des cuves fermées, grâce à un tapis. Ils vont effectuer une macération pendant 15 à 25 jours.
Pendant cette période, nous procédons à des remontages et des pigeages périodiques. Les vins sont ensuite décuvés et mis à nouveau en cuve ou en fûts pour un élevage de 10 mois, selon une proportion qui fluctue selon les millésimes. Au terme de ces 10 mois, les vins seront assemblés, collés et mis en bouteille sans filtration.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
Mentions légales | English version | Réalisation Direct@Web